Lecteur Audio

Partenaires

logo-couesnon

logo-atelier-musical-vosgien

Retrouvez-nous sur

Retrouvez-nous sur notre page Facebook Retrouvez-nous sur notre chaîne YouTube

Partagez

AddThis Social Bookmark Button

Espace presse

bandeaupresse

 

Cliquez sur les images pour les agrandir et ainsi vous pourrez mieux les lire.

Padoux - Un spectacle interactif digne de l'école des fans

logo-vosges-matin

padoux-un-spectacle-interactif-digne-de-l-ecole-des-fans

La salle polyvalente, samedi avait des allures d'une ambiance digne du grand Jacques Martin avec des enfants et leurs parents sous les feux du spectacle orchestré par Jean-Michel Watremetz et Josette Leonoff. Ils ont offert une animation avec magie, humour et musique, mettant régulièrement en scène le public et quel public!

Labry - Trompette Hallucinogène

logo-republicain-lorrain

labry-trompette-hallucinogne

"Trompette... à la carte a été élu meilleurs spectacle de l'année 2013", s'enorgueillit Jean-Michel Watremetz.

 

Un trompettiste livre son oeuvre à la maison de retraite de Labry. Magie du spectacle : les résidants se retrouvent au Moulin Rouge!

 

Jean-Michel Watremetz, trompettiste de son état, ne lésine pas sur les moyens pour faire vibrer les spectateurs de sa pièce Trompette... à la carte. Son principal atout: une verve que renierait pas Patrick Sébastien. Il partage d'ailleurs son goût du music-hall. A la différence près que Jean-Michel Watremetz se présente en queue-de-pie devant son public et se fait accompagner (d'une bande-son) de l'orchestre d'André Rieu.
Le voici, debout au milieu des résidants de la maison de retraite Jean-François-Fidry de Labry: "Vous avez aimé? Oui, parfait. Je viendrai vous embrasser tout à l'heure." Et voilà son épouse, Josette Léonoff, aux manettes d'un caisson de sonorisation, prête à envoyer la piste suivante. Tous deux débarquent de Paris, à l'appel de l'association du personnel de la maison de retraite, les 4 A. Aujourd'hui, on célèbre les natifs du mois d'octobre.
Après une interprétation de J'attendrai, devant une trentaine de résidants en grande forme, l'artiste se livre à quelques pas de danse, distribuant les baisers du bouts des doigts. "Je m'arrêterai [de faire le show] quand je ne plairai plus!, claironne-t-il. Voyes. Aznavour, il a 92 ans..."

 

"Vous les avez vu, ces hommes nus sur la scène?"

Ni une, ni deux, le voilà qui fait signe à sa compagne d'envoyer la piste de La Chanson de Lara. "Ca vous parle? Docteur Jivago?" C'est son fort, quand il ne joue pas de la trompette. Jean-Michel Watremetz multiplie les anecdotes : "La Mer, de Charles Trénet. Il l'a écrite dans un train entre Narbonne et Montpellier" Et entre deux récit, il harangue son public pour mieux lui faire vivre le moment: "Voilà les violons. Ouvres vos coeurs, je vous les offre. Et maintenant, les mandolines. Ca va vous faire drôle..."
Les résidants se laissent visiblement prendre au jeu. Il y a cette dame, au fond de la pièce qui chante à tue-tête de sa vois un peu éraillée. Et celle-ci, qui se bouche discrètement une oreille quand la trompette vibre trop fort près d'elle.
"Attention, nous allons entrer dans le plus grand cabaret du monde...", gesticule l'artiste. "Ah New York!". Rêve déjà une mamie au premier rang. "Mais non. Paris! Le Moulin Rouge!"
Jean-Michel Watremetz laisse filer les premières mesures, ponctue les suivantes d'un vibrato de cuivre. Quant tout à coup, il questionne : "Vous les avez vus, ces hommes nus sur la scène? Et ces filles avec des étoiles sur les seins?" Hallucination collective à la maison de retraite. "Oui, elles sont belles, ces filles", entend-on.
L'artiste à mis toute la salle dans sa poche. Le personnel de la maison de retraite sourit discrètement. Mission réussie.

Propos recueillis par Marie Koenig

Munster - La journée des familles

logo-DNA

munster-la-journee-des-familles

Jean-Michel Watremetz et son épouse ont animé la maison de retraite

A l'occasion de la journée des familles du Foyer Caroline, l'ensemble du personnel a organisé une belle journée de surprises pour ses résidants et leurs familles autour d'un barbecue.

Ces retrouvailles familiales ont été animées musicalement par le trompettiste en queue-de-pie, Jean-Michel Watremetz et son épouse, qui profitaient de l'occasion pour présenter leur nouveau spectacle qui reprend avec nostalgie des plus grandes mélodies françaises, orchestrées par l'indémodable André Rieu.

Propos recueillis par Joël Frechard

Dogneville - La commune a gâté ses seniors

logo-vosges-matin

dogneville-la-commune-a-gate-ses-seniors

Un bon repas, un service parfait et une ambiance musicale de qualité, tout était réuni pour gâter les seniors bianlouts.

Le repas des seniors, âgés de 70 ans et plus, a rassemblé 121 convives à la salle des fêtes.
Parfaitement organisé par Mireille Pitet, première adjointe responsable du Centre communal d'action sociale (CCAS), ce déjeuner, préparé par un traiteur de Pouxeux a plu à tous les participants, tant sur le plan qualitatif que quantitatif.
Comme tous les ans, le service a été assuré par les adolescents du conseil des jeunes, d'une façon parfaite, sous l'œil vigilant de Ghislaine, surveillant et conseillant sa petite troupe de serveurs.
Comme l'an passé, l'accompagnement musical fut apprécié, avec Jean-Michel Watremetz, trompettiste de grand talent, premier prix de conservatoire, accompagné de son épouse, Josette Léonoff, chef d'orchestre qui, cinq heures durant, ont offert un récital de qualité, créant une chaude ambiance pour le plus grand plaisir des anciens de la commune.

Munster - Les années folles à Béthesda

logo CMJN mini

les-annees-folles-a-bethesda

Un déjeuner spectacle intitulé "Les années folles" était proposé le 23 septembre à la résidence pour personnes âgées Béthesda Diaconat, à Munster, et réunissant les familles et parents des résidents. Cette animation annuelle a été organisée par Jacqueline Grippon-Lamotte, la directrice de l'établissement. La mise en scène avait été confiée au trompettiste Jean-Michel Watremez, accompagné de son épouse, Josette, chef d'orchestre pour l'occasion. Ce spectacle reprenait les mélodies des grands classiques de la variété française orchestrées par le maître du violon, André Rieu. Les deux artistes venus spécialement de Paris ont interprété "Les amants de Saint-Jean", "La ballade des gens heureux", de Gérard Lenorman ou encore "Pour un flirt" de Michel Delpech,...

Crédit photo : Collection personnelle