Lecteur Audio

Partenaires

logo-couesnon

logo-atelier-musical-vosgien

Retrouvez-nous sur

Retrouvez-nous sur notre page Facebook Retrouvez-nous sur notre chaîne YouTube

Partagez

AddThis Social Bookmark Button

Espace presse

bandeaupresse

 

Cliquez sur les images pour les agrandir et ainsi vous pourrez mieux les lire.

Villersexel - Sur un air de trompette

logo-est-republicain

villersexel-Sur-un-air-de-trompette

Une fête toutes générations confondues, saluée par Pascal Mathis, à la maison de retraite Griboulard.

Qu'il s'agisse des résidents, des membres du personnel ou de leurs enfants, le Noël de l'Ehpad Griboulard (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) est toujours un moment exceptionnel.
Et cela tant par la qualité de l'accueil que par la volonté des organisateurs d'en faire un jour dont on se souvienne. "Ça nous tient à cœur de réunir les enfants et les résidents" explique une des jeunes femmes chargées de l'animation, c'est un jour de fête auquel tout le monde participe, le comité des Œuvres Sociales offre les cadeaux aux enfants, et le spectacle est financé par l'établissement.
Tout commence par un repas de fête préparé par le chef des cuisines de cette grande maison où chacun œuvre au bien-être des résidents.
Pascal Mathis, responsable de l'EHPAD Griboulard, a d'ailleur félicité "l'ensemble du personnel, tant administratif que technique, qui permet à cet établissement de garder ses spécificités, sa sérénité et la bonne ambiance qui lui est propre."
Mais place au spectacle, qui a ravi petits et grands.
Les deux artistes de "Trompette à la carte". Jean-Michel Watremetz et Josette Léonoff, sont de vrais professionnels du spectacle qui ont choisi de parcourir la France avec cette représentation.
Mari et femme dans la vie, ces deux artistes ont un parcours assez exceptionnel. Jean-Michel, premier prix du conservatoire, est passé du classique à la variété. Trompette solo de l'infanterie de marine, il était aussi chef d'orchestre de variétés et bien d'autres encore. Le palmarès de ce professionnel du music-hall, tour à tour animateur, présentateur et musicien, est impressionnant.
Comme celui de Josette Léonoff, son épouse, elle aussi chef d'orchestre et musicienne accomplie.
Un couple uni par une même passion de la musique au service du spectacle, qui sait faire rire et oublier les tracas du quotidien.
Petits et grands ont eu droit à un vrai spectacle de Noël, une part de rêve et de bonne humeur pour se réconcilier avec le quotidien.

Propos recueillis par Madame ROUSSEL - NAJOSKY - Est Républicain.

Braine - Les Années Folles débarquent pour Noël à la maison de retraite

logo-axonais

braine-les-annees-folles-debarquent-pour-noel-a-la-maison-de-retraite

Le Père Noël a félicité personnellement les artistes Jean-Michel Watremetz, et son assistante Josette, pour leur cabaret des Années Folles qui a ravi l'auditoire..

Il y avait un air de cabaret, à la maison de retraite Bon Repos de Braine, vendredi 18 décembre. Un spectacle intitulé "Les Années Folles" était présenté aux résidents à l'initiative de la directrice Edwige Cassiot, et sur une idée de Martine Boulart, responsanble animation de Braine. Le trompettiste Jean-Michel Watremetz et sa femme et assistante Josette ont mis au point ce spectacle en interprétant des chansons de ces fameuses années folles, avec des arrangements pour trompette. "La Mer" de Charles Trenet, la "Barbacolle" des contes d'Hoffman, la symphonie de Schubert, ou encore "La vie en rose" d'Edith Piaf (dont on célèbre les 100 ans de sa naissance), ont été joués devant un public conquis. Pendant deux heures, et dans une salle décorée, les convives ont eu la tête dans les étoiles. L'ensemble de l'assistance s'est ensuite regroupée autour d'une coupe de champagne et d'une part de la traditionnelle bûche de Noël.

Crédit photo et propos recueillis par Kévin LOURENÇO.

Dun-sur-meuse - Doulcon - Cabaret à la maison de retraite

logo-est-republicain

dun-sur-meuse-doulcon-cabaret-a-la-maison-de-retraite

Le trompettiste Jean-Michel Watremetz et son épouse Josette entourent la présidente de l'association pour les loisirs et l'animation de la maison de retraite.

La maison de retraite Eugénie s'est transformée, mercredi 23 décembre à l'occasion de la fête de Noël, en un véritable cabaret parisien avec une représentation exceptionnelle intitulée Les années folles.
Au son de la trompette, Jean-Michel Watremetz a fait revivre les plus belles mélodies de la chanson française orchestrées par le maître du violon André Rieu. Il a notamment interprété La Vie en rose d'Édith Piaf, qui aurait eu 100 ans le 19 décembre 2015.
Le trompettiste et son épouse Josette ont mené de main de maître cet après-midi en réussissant à créer une ambiance très parisienne. Cerisier rose et pommiers blancs, Douce France, La mer, incontournable mélodie de Charles Trenet, Noël blanc... Ces chansons et beaucoup d'autres ont été à l'honneur, rappelant de dous souvenirs d'antan aux résidants.
Cette journée s'est déroulée à l'initiative de Stéphanie Windles, présidente de l'association pour les loisirs et l'animation de l'établissement. Un délicieux goûter a ensuite été servi au public, qui a partagé ces moments intenses avec les artistes.

Crédit photos et propos recueillis par Sabrina PROVOST - Est Républicain

Vailly-Sur-Aisne - Les années folles à Bon Repos

logo-union

vailly-sur-aisne-les-annees-folles-a-bon-repos

Personnalités et résidents ont passé un bon moment.

Un magnifique spectacle de cabaret intitulé Les années folles s'est déroulé à la maison de retraite Bon repos. Il a été animé musicalement par Michel Watremetz et sa trompette unique au monde, inspiré de celle du jazzman Dizzy Gillepsie.
C'est à l'initiative d'Edwige Cassiot, la directrice, mais aussi de Martine Boulart, la responsable des animations, qu'a eu lieu cette représentation, en présence d'Arnaud Battefort, le maire.
Une ambiance exceptionnelle a fait rayonner les résidents et leurs familles, à l'occasion de Noël, leur rappelant leurs souvenirs d'antan. Des chansons telles que La vie en rose, Étoile des neiges, Le Noël blanc, Vive le vent, La Symphonie de Schubert, mais aussi La Barcarolle, sur des arrangements musicaux du maître du violon André Rieu.
La salle à manger de la maison de retraite s'est transformée dès les premières notes de la trompette en un véritable music-hall digne des grands cabarets parisiens.
Cet après-midi exceptionnel fut clôturé par la dégustation d'une coupe de champagne et d'une magnifique bûche de Noël.

Crédits photo et propos recueillis par KRISTINE MOESSNER - l'Union

Garcimore, Jacques Martin et musiques de fête pour 150 enfants

logo aisne-nouvelle

garcimore-jacques-martin-et-musiques-de-fete-pour-150-enfants

Les enfants ont participé à "L'École des fans" spéciale Jean-Michel sous l'œil amusé de leur camarade et des adultes.

 

Ce mercredi après-midi, une bonne centaine d'enfants a assisté à un spectacle régressif et drôle pour le Noël de l'Amicale de l'hôpital.

L'espace Drouot a connu une joyeuse agitation mercredi après-midi avec un grand spectacle digne d'un cabaret parisien. Delphine Frémeaux, présidente de l'Amicale du personnel de l'hôpital gérontologique de la ville et son adjoint, Filipe Figueidero, avaient convié un duo venu de Paris. Jean-Michel et sa compagne "super nannie" ont enthousiasmé petits et grands pendant près de deux heures.
En revisitant les regrettés Garcimore et Jacques Martin, l'artiste, par ses tours de magie et son art de faire revivre l'École des fans, a donné aux enfants l'occasion de monter sur scène pour apporter leur fraîcheur d'historion au franc-parler. Tel l'animateur vedette du dimanche qui, par moments a fait rougir les parents en questionnant les bambins sur les professions ou les habitudes de papa, maman ou bien encore papy, mamy.
Dans un troisième volet de sa représentation, plus consacré à Walt Disney - avec sa trompette spéciale en Ut, relevée d'un pavillon à la couleur cuivre, véritable fil rouge de son pectacles - Jean-Michel a interprété différents airs de musique et initié quelques mômes à son art harmonieux sous l'œil amusé des adultes et les rires entiers des enfants.
Au cours du gpûter qui a suivi le spectacle, les deux artistes ont pu apprécier combien les représentants de l'amicale et l'ensemble de l'auditoire avaient été ravis de ce merveilleux moment de détente. Ils n'ont pas manqué de remercier leurs hôtes "pour le merveilleux accueil qui leur a été réservé". Puis tout à coup, un important tumulte, occasionné par l'arrivée des rennes conduits par le père Noël, a laissé tomber un silence dans la salle jusqu'à l'entrée du  vieil homme, dans son habit rouge avec sa barbe blanche, qui a distribué les cadeaux aux marmousets.

 

Crédits photos et propos recueillis par Bernard Nosek - Correspondant Aisne Nouvelle