Partenaires

logo-couesnon

logo-atelier-musical-vosgien

Retrouvez-nous sur

Retrouvez-nous sur notre page Facebook Retrouvez-nous sur notre chaîne YouTube

Partagez

AddThis Social Bookmark Button

Nos partenaires


logo-Dolcea logo-domitys logo-groupe-sos
logo-korian logo-orpea logo-Medica-France

Animations et spectacles pour les maisons de retraite - MAPA - EHPAD - CCAS et Clubs des seniors


 Carte Postale 2016 copie


logo-republicain-lorrain

labry-trompette-hallucinogne

"Trompette... à la carte a été élu meilleurs spectacle de l'année 2013", s'enorgueillit Jean-Michel Watremetz.

 

Un trompettiste livre son oeuvre à la maison de retraite de Labry. Magie du spectacle : les résidants se retrouvent au Moulin Rouge!

 

Jean-Michel Watremetz, trompettiste de son état, ne lésine pas sur les moyens pour faire vibrer les spectateurs de sa pièce Trompette... à la carte. Son principal atout: une verve que renierait pas Patrick Sébastien. Il partage d'ailleurs son goût du music-hall. A la différence près que Jean-Michel Watremetz se présente en queue-de-pie devant son public et se fait accompagner (d'une bande-son) de l'orchestre d'André Rieu.
Le voici, debout au milieu des résidants de la maison de retraite Jean-François-Fidry de Labry: "Vous avez aimé? Oui, parfait. Je viendrai vous embrasser tout à l'heure." Et voilà son épouse, Josette Léonoff, aux manettes d'un caisson de sonorisation, prête à envoyer la piste suivante. Tous deux débarquent de Paris, à l'appel de l'association du personnel de la maison de retraite, les 4 A. Aujourd'hui, on célèbre les natifs du mois d'octobre.
Après une interprétation de J'attendrai, devant une trentaine de résidants en grande forme, l'artiste se livre à quelques pas de danse, distribuant les baisers du bouts des doigts. "Je m'arrêterai [de faire le show] quand je ne plairai plus!, claironne-t-il. Voyes. Aznavour, il a 92 ans..."

 

"Vous les avez vu, ces hommes nus sur la scène?"

Ni une, ni deux, le voilà qui fait signe à sa compagne d'envoyer la piste de La Chanson de Lara. "Ca vous parle? Docteur Jivago?" C'est son fort, quand il ne joue pas de la trompette. Jean-Michel Watremetz multiplie les anecdotes : "La Mer, de Charles Trénet. Il l'a écrite dans un train entre Narbonne et Montpellier" Et entre deux récit, il harangue son public pour mieux lui faire vivre le moment: "Voilà les violons. Ouvres vos coeurs, je vous les offre. Et maintenant, les mandolines. Ca va vous faire drôle..."
Les résidants se laissent visiblement prendre au jeu. Il y a cette dame, au fond de la pièce qui chante à tue-tête de sa vois un peu éraillée. Et celle-ci, qui se bouche discrètement une oreille quand la trompette vibre trop fort près d'elle.
"Attention, nous allons entrer dans le plus grand cabaret du monde...", gesticule l'artiste. "Ah New York!". Rêve déjà une mamie au premier rang. "Mais non. Paris! Le Moulin Rouge!"
Jean-Michel Watremetz laisse filer les premières mesures, ponctue les suivantes d'un vibrato de cuivre. Quant tout à coup, il questionne : "Vous les avez vus, ces hommes nus sur la scène? Et ces filles avec des étoiles sur les seins?" Hallucination collective à la maison de retraite. "Oui, elles sont belles, ces filles", entend-on.
L'artiste à mis toute la salle dans sa poche. Le personnel de la maison de retraite sourit discrètement. Mission réussie.

Propos recueillis par Marie Koenig


logo-JHM

lOrme doré

C'est pour fêter un dizaine d'anniversaires que les résidents de la maison de l'Orme doré se sont rassemblés, jeudi, autour de Jean-Michel Watremetz, trompettiste, et de son épouse Josette Léonoff, chef d'orchestre. En tenue de gala, et pour la plus grande satisfaction des seniors, la représentation "Trompette à la carte" a su mettre de l'ambiance avec un retour sur les standards musicaux que chacun n'a pas manqué de reprendre en chœur. Et s'il est vrai que la musique adoucit les mœurs, elle a aussi le mérite de réunir dans un même élan de joie et de partage. C'est à la demande expresse des spectateurs, qui avaient déjà l'occasion de rencontrer et d'aprécier la gentillesse du couple d'artistes, que cette récréation mélodieuse a été préparée. Echanges, sourires, élégance, plaisanteries et délices harmonieux, que demander de plus en cet après-midi pluvieux?

Crédit photo et propos recueillis par Gil Mélison-Lepage - Journal de la Haute Marne

logo-est-republicain

dun-sur-meuse-doulcon-cabaret-a-la-maison-de-retraite

Le trompettiste Jean-Michel Watremetz et son épouse Josette entourent la présidente de l'association pour les loisirs et l'animation de la maison de retraite.

La maison de retraite Eugénie s'est transformée, mercredi 23 décembre à l'occasion de la fête de Noël, en un véritable cabaret parisien avec une représentation exceptionnelle intitulée Les années folles.
Au son de la trompette, Jean-Michel Watremetz a fait revivre les plus belles mélodies de la chanson française orchestrées par le maître du violon André Rieu. Il a notamment interprété La Vie en rose d'Édith Piaf, qui aurait eu 100 ans le 19 décembre 2015.
Le trompettiste et son épouse Josette ont mené de main de maître cet après-midi en réussissant à créer une ambiance très parisienne. Cerisier rose et pommiers blancs, Douce France, La mer, incontournable mélodie de Charles Trenet, Noël blanc... Ces chansons et beaucoup d'autres ont été à l'honneur, rappelant de dous souvenirs d'antan aux résidants.
Cette journée s'est déroulée à l'initiative de Stéphanie Windles, présidente de l'association pour les loisirs et l'animation de l'établissement. Un délicieux goûter a ensuite été servi au public, qui a partagé ces moments intenses avec les artistes.

Crédit photos et propos recueillis par Sabrina PROVOST - Est Républicain

11988559 963275537042579 3925896602766964033 n 12239565 963275670375899 6263660451898008780 n

Dans le cadre des années 50, le 22 novembre 2015 à la résidence du Val Madon à MATTAINCOURT (88), le personnel aide soignant s'est retrouvé habillé, coiffé et maquillé d'une façon très élégante et remarquable.
Ici sur la photo : Jean-Michel et Josette entourés du personnel aide soignant devenu acteurs des années 50, au centre de la photo avec le bandeau dans les cheveux, la créatrice de l'évènement Marie-Josée MENDES.
Crédit photos : collection personnelle.

Ammerschwihr - Trompette à la carte - Les années folles

logo-DNA

ammerschwihr-trompette-a-la-carte

Jean-Michel et sa trompette magique, avec Josette.

La maison de retraite d'Ammerschwihr a vécu, lundi 16 novembre, un après-midi exceptionnel avec un spectacle haut en couleurs... et en sons.
C'est ainsi que Jean-Michel Watremetz, "cousin" d'André Rieu et apôtre des seniors, dont l'élégance dans sa tenue queue de pie et papillon blanc, n'a d'égale que son sens de l'animation, a séduit les cheveux blancs par son style et ses qualités de musicien trompettiste à la carte, dans son spectacle intitulé "Les années folles". Se servant de trois trompettes pour ses incursions, il était particulièrement fier de la troisième, dite "en ut", avec son pavillon relevé, spécialement créée pour lui. Son épouse, Josette Léonoff, chef d'orchestre, sur sa console, le suit "au doigt et à l'oeil"... C'est ainsi que naissent des mélodies connues et reconnues, que l'on fredonne encore aujourd'hui: La mer, La vie en rose, Pour un flirt, etc., qui ont séduit les personnes âgées, sous le charme, qui en ont retrouvé les paroles avec des sourires émus. Sur la brèche également, les "Blouses roses", tout un bataillon de bénévoles qui se mettent au service des personnes âgées, les aidant et les dorlotant avec tendresse. A voir ces visages émus, si heureux, on ne pouvait que rendre grâce au sacerdoce de Jean-Michel et Josette envers toutes ces personnes qui ne sont plus très jeunes... Après une bonne heure de musique - Jean-Michel, qui sortit du Conservatoire avec un premier prix, poussa même la délicatesse jusqu'à mettre un amortisseur de sons sur ses trompettes - et de danses, on fêta encore les anniversaires de novembre, dont les bons voeux, en musique, allèrent vers Pierre Bronner, Irène Ebelé, Marguerite Kappler, Raymonde Kuhn, André Schillinger, François Schwob et Henry Weber.

Propos recueillis par Alexis BOESCH rédaction Colmar 68.

 


 

Kaysersberg - Trompette à la carte - Des souvenirs à la pelle

logo-DNA

kaysersberg-trompette-a-la-carte

Les deux artistes parisiens, entourant Anne-Sophie et Jean Fluck.

Après leur passage à la Résidence de la Weiss à Ammerschwihr, Jean-Michel Watremetz et Josette Léonoff, artistes parisiens qui aiment beaucoup l'Alsace, sont encore passés par celle de Kaysersberg, mardi après-midi.
S'ensuivit un mémorable après-midi "Trompette à la carte", dans le cadre des "Années folles", que les deux artistes font magnifiquement vivre. Ce fut à nouveau un grand moment de souvenirs pour tous les cheveux blancs, qui purent fredonner tous ces tubes d'un autre âge, mais qui n'ont pas pris une ride, avec toujours Jean-Michel aux trois trompettes, et Josette à la régie. Et aussi, il faut le dire, une animatrice hors pair de la Résidence, Anne-Sophie, très drôle et si agile, qui a réussi à mettre tous les résidents dans sa poche. Avec sa petite jupette en dentelle noire, Anne-Sophie a fait le clown, allant jusqu'à faire danser des seniors dans leur fauteuil roulant, et formant ainsi un excellent trio avec les deux artistes parisiens qui sont, vraiment, des semeurs de joie et d'émotion pour tous ces seniors, aux visages illuminées par le bonheur. Après avoir réveillé tant de bons souvenirs, les anniversaires de novembre furent encore fêtés, à la trompette, bien sûr, pour Frédéric Blind, Jean Fluck, Nicole Foltzer, Georgette Kempf, Jeanine Laurent, Alice Limon et Mariette Triponel. A relever qu'en l'occasion, Jean Fluck, l'un des fêtés, avait eu la délicatesse, pour les deux Parisiens, de fleurir la table des desserts de deux bouquets de roses et d'orchidées.

Propos recueillis par Alexis BOESCH rédaction Colmar 68.

 


 

Réalisation Vidéo : Cathy Strelin

 

Vidéo de présentation du spectacle pour les maisons de retraite.


Une trompette unique au monde

union-retravaille-une

Venez découvrir la nouvelle trompette de Jean-Michel ainsi que les créateurs de cette trompette unique au monde en cliquant ici : PGM COUESNON.

 


IMG 4640

Crédit photo : Collection personnelle, avec l'aimable autorisation de Monsieur et Madame COLLET, ses enfants.

 

L'une des plus belles mises scènes, à l'occasion de l'anniversaire des 100 ans de Madame Suzanne CRIVELLI, le mardi 27 janvier 2015, à la résidence Les Vignes de MALZEVILLE (54) NANCY.

 

Claude POULAIN LANGLADE - Est Républicain.


 

maison-de-retraite-anniversaire-centenaire

La consécration pour un artiste, est de venir jouer à l'oreille d'une charmante dame, mais pas n'importe qu'elle dame ... car celle-ci à 100 ans... oui un siècle !... c'était à l'occasion de son anniversaire, ce dimanche 26 janvier 2014 (près de Nancy), en présence de sa famille représentant 3 générations.

La sourdine qui se trouve accrochée au pavillon de la trompette, intrigue toujours le public, c'est une façon de moduler le son, en respectant l’acoustique, mais aussi en respectant les oreilles des personnes âgées.

 

 

Crédit photo : Francine BAGARG avec l'aimable autorisation de la famille.

 

La production a mis à disposition pour les services animations des maisons de retraite publiques et privées, cette magnifique affiche, laquelle d'un simple clic droit, pourra être capturée et imprimée par vos soins.

 

affiche-les-annees-folles

 

Conception et réalisation : Julien By Biscote créateur d'images pour AJM. SPECTACLES

Crédit photo : Avec l'aimable autorisation d'Hubert GAMELON (Le Républicain Lorrain)

 

 

Une animation unique en France, un exceptionnel récital de trompette sur le répertoire du célèbre orchestre d'André Rieu, plébiscité par les animatrices des maisons de retraite, et élu meilleur spectacle de l'année 2013.
Son titre : TROMPETTE A LA CARTE, d'une durée de 90 mn, avec ou sans entracte, présentée en queue de pie pour le trompettite Jean-Michel, et en smoking blanc pour son chef d'orchestre Josette.
Une piqûre de bonheur qui a fait le tour de France dans toutes les maisons de retraite, publiques et privées, mais aussi en Suisse pendant 5 ans dans les établissements pour personnes âgées.
Spectacle également adapté pour les repas et goûters des seniors, organisés annuellement par les Mairies et plus particulièrement par le CCAS.
Possibilité d'un Thé dansant sur demande.


Retrouvez-nous sur notre site : ajmspectacles.com mais aussi sur Facebook et YouTube.


Que le spectacle commence !...


PS : notre production adaptera l'aspect financier à votre budget.

 

 

 

 

 

12 Juin 2015 - Vitteaux - Un après midi a l'EHPAD sur des airs de trompette

logo BP

vitteaux-un-apres-midi-a-l-ehpad-sur-des-airs-de-trompette

Jean-Michel Watremetz, entouré de son équipe et des animatrices de l'Ehpad de Vitteaux. Photo Pierre Faure-Sternad

 

Marie-Odile Renaud et Angélique Warnas, animatrices à l'Ehpad de la commune, ont organisé, en direction des résidants de l'établissement, un après-midi spectacle autour du trompettiste Jean-Michel Watremetz. "C'est la quatrième fois, car le succès remporté par ce spectacle fait que l'on renouvelle l'invitation d'année en année, les résidants appréciant le trompettiste qui, aux côtés de son équipe, fait chanter les refrains et participer tout le monde", explique Marie-Odile Renaud. "Nous avons voulu marquer cette période où l'on célèbre la fête des Mères et la fête des Pères avec ce récital. Cela permet aussi, à nos personnes âgées, de situer des événements qui balisent le calendrier de l'année en faisant travailler leur mémoire", poursuit l'animatrice.
Un goûter avec tartes aux pommes et à la rhubarbe, cidre et jus de fruits a finalisé cet après-midi festif.

 

INFO Vendredi 19 juin fête de l'Ehpad, avec un spectacle chanté composé par les résidants sur le thème de la gourmandise.

 

Propos recueillis par Pierre Faure - Bien Public

Laxou - Trompette à la carte à l'Oseraie - Mai 2015

logo-est-republicain

trompette-a-la-carte-a-l-oseraie-laxou-mai-2015

Christian Leroy, directeur de la résidence l'Oseraie, en étroite collaboration avec Édith, la responsable de l'animation, ont voulu récompenser l'équipe féminine de l'association nationale "Les blouses roses", toutes bénévoles pour leur dévouement au sein de l'établissement, mais surtout, leur complémentarité au service animation, comme l'a révélé si justement Édith, animatrice depuis 8 ans à la résidence de l'Oseraie: "Vous êtes d'une importance capital à mes yeux pour intervenir auprès des résidents, et leur donner un temps d'écoute, de réconfort et d'activité." Cet après-midi festif était mis en scène par le duo professionnel intitulé "Trompette à la carte", et, plus précisément, par Jean-Michel Watremez, trompettiste en queue-de-pie et en maître de cérémonie, accompagné de sa fidèle épouse, Josette, dans le rôle de chef d'orchestre en smoking blanc.
Toutes les musiques comme "La chanson de Lara", un extrait de l'opérette américaine "Nono", "Nanette", et des chansons de Charles Trénet, "Douce France", "La Mer"... et de Gérard Lenormand, "La Ballade des dens heureux", sont orchestrées par le Johann Strauss orchestra d'André Rieu, interprétées sur une trompette française, unique au monde.
Ce bel après-midi a vu fleurir les sourires sur les visages et des étoiles pétiller dans les yeux des anciens.
Un magnifique gâteau et une coupe de champagne, ont clos ce show de 2h30.

 

Crédit photo et propos recueillis par Elisabeth BACH - L'Est Républicain

La Gazette Des Cuivres - Une Trompette unique au monde

logowebgaz2

Jean Michel WATREMETZ trompettiste professionnel qui après 50 ans d’une carrière riche en rencontres et joyeuses tournées à souhaité une nouvelle trompette « unique » pour ses spectacles.
Le challenge étant relevé par la société PGM-COUESNON afin de lui fabriquer le modèle unique dont il rêvait…
Cette trompette en Ut à été conçue avec une perce de 11,62 pour une utilisation SOLISTE qui nécessite puissance et aisance du jeu, elle a également l’avantage d’être relativement légère,moins d’un kilo. Les meilleurs ouvriers dans cette spécialité, ont réalisé en 50 heures après de nombreuses rencontre entre le trompettiste et Stéphane GLACE l’architecte, et maitre d’œuvre, qu’a pu être réalisé cet instrument ne pesant que 900 grammes embouchure comprise.
Ce modèle est une alliance de chaleur et de brillance, qui offre une palette sonore très diversifiée. Le pavillon entièrement chaudronné main en une seule pièce, apporte une sonorité plus brillante et éclatante qu’une fabrication semi mécanique en deux parties. Le pavillon en cuivre quant à lui amène une note plus ronde, et chaleureuse, que le laiton.
Outre le « design »‘ ressemblant au modèle (en sib) de Dizzy Gillespie, l’inclinaison du pavillon , offre une diffusion et une projection plus ample qu’une trompette au pavillon droit.
Les pistons en monel apportent, quant à eux une longévité et résistance.
L’embouchure type « mégatonne », a été conçue, spécialement d’après les souhaits exprimés par le trompettiste qui devaient alliés; « design » et précision.

DSCN3694

Trompette en UT. Perce 11,62 © photos Isabelle DA SILVA.

La fabrication dans les règles de l’art de cette trompette sur mesure a créé une certaine émulation dans les ateliers P.G.M Couesnon. « Tous les salariés ont participé à son élaboration », confie Stéphane Glace, responsable des ateliers. « Il y a une certaine motivation lorsqu’il y a une part d’artistique dans la création ». Pour réaliser cette pièce unique, ils ont utilisé le vieil outillage, datant de plus d’un siècle, préservé par l’entreprise. Le pavillon de la trompette a par exemple été chaudronné à la main c’est-à-dire mis en forme avec un maillet. La housse de l’instrument est aussi sortie de l’entreprise. Les salariés ont ainsi fait preuve de leur savoir-faire pour créer un instrument d’aujourd’hui avec des outils d’hier, bien loin de la fabrication en série…

logo-couesnon PGM-COUESNON est une entreprise Française sous la direction de Madame Ginette Planson qui depuis 1827, fort de son expérience, fabrique des instruments pour tous les musiciens, qu’ils soient novices ou confirmés. L’entreprise a d’ailleurs reçus le label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant), pour la qualité de son travail.
À contrario d’autres entreprises, tout le processus de fabrication est réalisé dans les locaux de PGM-COUESNON, grâce à un savoir faire des artisants qui maîtrisent les techniques traditionnelles dans la réalisation de leurs instruments.

DSCN3723

equipe-coesnon

Jean-Michel et Josette Watremetz entouré de toute l'équipe de Couesnon PGM © photos Isabelle DA SILVA

 

Article réalisé par La Gazette Des Cuivres le 15 mars 2015.

Mercredi 8 Avril 2015 - Ligny-en-Barrois - Un concert d'exception a l'ehpad.

logo-est-republicain

ligny-en-barrois-un-concert-d-exception-a-l-ehpad

Un joli lien amical s'est noué entre le couple d'artistes et les résidents de l'Ehpad.

 

Alliant talent et virtuosité, le musicien Jean-Michel Watremez a offert dernièrement un moment d'exception aux résident de l'Ehpad maison de retraite. Accompagné de son chef d'orchestre de charme, Josette Léonoff, arborant avec élégance son indémodable queue-de-pie, le trompettiste a de nouveau conquis son auditoire qui apprécia le répertoire interprété avec brio par l'artiste.
Donnant toute la profondeur au récital, la trompette sublima le talent et la maîtrise de Jean-Michel Watremez qui eut l'honneur de faire découvrir aux résidents les sonorités majestueuses de l'instrument, une création des ateliers PGM Couesnon, d'Étampes-sur-Marne, près de Château-Thierry.
Pièce unique au monde gravée aux noms de l'artiste et de son épouse, cette trompette en ut, d'une cinquantaine de centimètres, arbore une silhouette originale avec son pavillon orienté vers le ciel.
Après plus de cinquante ans de carrière aux cours de laquelle il a apporté son talent aux plus hautes sphères artistiques françaises, Jean-Michel Watremez se consacre désormais aux seniors pour le plus grand plaisir des résidents de l'Ehpad de Ligny qui éprouvent toujours le même bonheur à l'accueillir.
Un joli lien amical s'est créé entre le couple d'artistes et leur auditoire linéen. C'est d'ailleurs à titre gracieux qu'AJM Productions a offert ce dernier concert.

 

Propos recueillis et crédit photo : Hélène ROYER (BAR LE DUC).

Hanonville-sous-les-cote - Les trompettes au foyer résidence

logo-est-republicain

hannonville-16-mars-2015

La trompette Couesnon au pavillon relevé est gravée aux noms de Josette et Jean-Michel.

Les Mirabelles Givrées ont invité Jean-Michel Watremez, trompettiste de renom, accompagné de Josette, à la régie, pour un concert haut en couleurs. Vanessa, la présidente de l'association, a présenté l'animation en mettant l'accent sur l'ambiance familiale du foyer résidence à préserver contre vents et marées.
Que la grande famille des papis, des mamies et du personnel reste solidaire dans la quiétude des lieux. Claudine, disparue fin 2013, a été évoquée avec émotion. Le concert lui a été dédié.
Jean-Michel a alors fait résonner l'une de ses trompettes avec "Que sera, sera", célèbre air du film de 1956 "L'homme qui en savait trop", d'Hitchcock. Josette, à la console son, modulait l'accompagnement orchestral du violoniste André Rieu. Le répertoire du couple musical est sans cesse renouvelé tant leur passion de transmettre la culture musicale d'hier et d'aujourd'hui est aiguë. Enjoué, farceur, Jean-Michel interpelle joyeusemenent son auditoire en présentant les morceaux joués dans le contexte de leur histoire.
Monique fut la vedette du jour! Comme les autres, elle a tapé dans les mains pour rythmer davantage les airs entraînants.
Comme toujours, Daniel a apporté ses connaissances du monde musical. Un couple s'est mis à danser à l'arrière.
Tous ont vibré "pour un flirt" sur "L'histoire d'un amour", "Cet anneau d'or" au "Moulin de nos amours", "La valse des neige" de Strauss a évoqué discrètement les yodels autrichiens. Grand moment d'émotion, un ange passe, la Sérénade de Schubert parle au cœur de tous! Avec Offenbach et Barbier, le temps fuit et sans retour dans la barcarolle, au rythme lent des gondoles vénitiennes.
Ont résonné avec ou sans sourdine trompette dorée, rouge et or, ou trompette au pavillon relevé, spécialement créée pour Jean-Michel  par le facteur d'instruments Couesnon d'Étampes-sur-Marne.
Fanny, Karine, Marie-France, Noëlle et Ghislain ont accompagné concert et goûter avec zèle et dévouement.

 

Propos recueillis et crédit photo : Colette Matillo - L'est Républicain.